UNE BAGAGERIE POUR SDF N’EST PAS UN MODÈLE D’INNOVATION SOCIALE !

Le 12 février 2015, à France Inter, Hugues Sibille, ex-grand serviteur de l’Etat à la Caisse des Dépôts et ailleurs, maintenant vice-président du Crédit Coopératif et président du Labo de l’ESS (le « think-tank » de l’économie sociale et solidaire), donnait comme exemple de belle innovation sociale, une association marseillaise qui s’appelle Pose ton sac et qui permet aux SDF de se balader plus léger dans la journée. Je n’en croyais pas mes oreilles. J’ai cherché sur le moteur-de-recherche-américain-hégémonique : et en effet, « Pose ton sac » est une « bagagerie » créé par une association qui s’appelle ESP’errance, et qui veut « permettre l’expression des personnes en situation d’exclusion et valoriser leur parole. » C’est noté comme ça sur leur site. Ils interrogent les exclus pour connaître leurs besoins de manière quasi scientifique et ils essaient d’y répondre ! Du marketing social en quelque sorte !

Les bras m’en sont tombés. Cette solidarité-là ressemble comme deux gouttes d’eau à celle « fort utile » des dames patronesses du XIXe. Elle étaient riches, elles avaient le pouvoir et aider « ces pauvres gens » leur permettait d’avoir meilleure conscience.

Quelle différence avec « Pose ton sac » ? Ils sont une équipe de bénévoles qui font ce qu’ils peuvent pour aider leurs contemporains dans la mouise. On ne peut pas le leur reprocher. Mais Monsieur Sibille, lui, il sait. Pendant toutes ses années à la Caisse des Dépôts, il a géré l’argent du Livret A qui était censé aider à construire des HLM. Aujourd’hui, des familles avec enfants, et pas seulement à Marseille, dorment tous les soirs dans la rue, parce que les foyers d’urgence sont saturés. Et il dit à la radio que le modèle de l’innovation sociale, c’est une bagagerie qui parle d’ESP’errance !

Le premier besoin des sans-domicile, c’est d’avoir un domicile et le premier devoir de ceux qui ont le pouvoir comme Hugues Sibille et les autres, patrons, banquiers — solidaires ou pas — ou ministres, c’est de leur fournir un toit. Gratuit comme tout ce qui est indispensable à la vie, comme une table, une chaise, de l’eau, du pain et des légumes, du chauffage l’hiver et une adresse fixe pour pouvoir inscrire ses enfants à l’école. Une chance ; l’école, elle, est encore gratuite…

Une innovation, une vraie, c’est l’extraordinaire écoquartier construit par les compagnons d’Emmaüs à Lescar, près de Pau, pour remplacer leurs vieux Algeco. Avec leurs mains, leur imagination et la solidarité de leurs compagnons.

Guettez vos mails. Dans quelques jours, vous allez découvrir un reportage à Lescar sur SolidaiR.tv, la nouvelle « web TV des bâtisseurs d’un monde plus humain ». Une web TV sans pub d’aucune sorte, même pas celle du « social » Crédit Coopératif.

 

5 réflexions sur “ UNE BAGAGERIE POUR SDF N’EST PAS UN MODÈLE D’INNOVATION SOCIALE ! ”

  1. Comme quoi, le comique s’inspire tant des tragédies. Je dirai, de manière non sibylline, que Monsieur Sibille se sent, lui, plus léger, comme mon Livret A.
    En tout cas, Jean-Luc, ton information est bie claire.
    François

  2. Bonne analyse. En effet, on nous fait prendre, comme d’habitude en ce moment, la philanthropie (laissons les SDF à la rue mais améliorons leur existence) pour la justice sociale. En plus, de la part de ce Mr Sibille, c’est édifiant ! Que ne s’est-il pas employé à l’inverse dans les responsabilités qui furent les siennes , à la Caisse des Dépôts, en matière de création de logements sociaux ? Que n’a-t-il pas dénoncé alors le détournement de ces fonds à d’autres investissements, s’il n’a pu l’empêcher ?
    Avec de tels serviteurs de l’Etat, la situation des plus démunis n’est pas prête de changer ! mais la leur, soyons en persuadés, est par contre garantie jusqu’à leur retraite dont on peut légitimement penser qu’elle les dispensera un jour d’avoir à poser leurs sacs à la bagagerie d’ESP’errance…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>